Actualités

Dernière heure

Actualités
Actualités
Actualités
Actualités
Actualités

Comparée aux communes voisines, la municipalité d’Ecouen fait beaucoup moins à la fois pour limiter les risques de propagation du virus et pour réduire les risques du confinement chez les personnes les plus vulnérables. Voici quelques pistes pour lui demander d’agir, ou, à défaut, pour le faire à sa place.

Actualités

FAIRE VOIR ET IDENTIFIER LES IRREGULARITES

Des irrégularités de plus en plus nombreuses et de plus en plus importantes sont commises par l’actuelle municipalité -c’est-à-dire la majorité actuelle- sans que la petite minorité d’opposition (3 personnes en 2 partis différents) réussisse à les percevoir (décisions qui ne sont pas prises) ou à les faire largement connaître (décisions qui ne répondent pas aux règles de la gestion communale).

En effet, de nombreuses dépenses, très engageantes pour les impôts des habitants, sont réalisées sans que les décisions, c’est-à-dire le vote du conseil municipal, apparaissent en amont. Et il en est de même pour des demandes de subventions réalisées sans décision préalable du conseil municipal.
Pire : des actions en cours ou prévues, très coûteuses pour les habitants, y compris par privation ou amputation de leurs biens communs (parc, forêt, sols agricoles, bâtiments), ne sont pas portées à la connaissance du public, y compris quand la loi en fait obligation.

Nos reportages photographiques -ci-dessous- vous permettent de voir et d’identifier avec précision ces irrégularités dont la Préfecture du Val d’Oise, sa Direction de la Citoyenneté et de la Légalité, la Sous-préfecture de Sarcelles, l’Architecte des Bâtiments de France, l’Agence des Espaces Verts d’Ile-de-France (propriétaire de la forêt régionale d’Ecouen) sont régulièrement informés.

Nos reportages photographiques contribuent à faire de ce site de lanceur d’alertes un moyen de rendre moins trompeuse et plus transparente la politique publique réelle -et non plus travestie- de l’actuelle majorité municipale.

Le terrain du Château d’eau doit rester public !

On voit nettement qu’il est en lisière de forêt d’Ecouen. Ce terrain public (classé sensible) doit NORMALEMENT rester public pour permettre la renaturation en lisière de forêt puisque c’est un impératif du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France.

Le terrain du Château d'eau doit rester public !

Reportage photo du 1er juillet 2019

La plaque de La Maison des Solidarités est toujours à l’entrée, visible depuis la rue Paul Lorillon.

Elle conserve sa fonction de leurre : tromper le plus longtemps possible des habitants d’Ecouen.

Reportage photo du 1er juillet 2019

Un mensonge de plus !

Nous venons d’être alertés par des professionnels et des entreprises qui sont locataires de la commune d’Ecouen dans les 3 zones : Ferme Hébert, rue du Maréchal Leclerc et rue Aristide Briand.

Un mensonge de plus !

Terminal T4 : C’est NON

Cela aurait un effet catastrophique sur la qualité de l'air sans compter l'accroissement du bruit qui finira par devenir insupportable notamment pour notre vie au quotidien.

Terminal T4 : C'est NON

La réalité étant tellement affligeante,
rire ou pleurer à vous de choisir !

Ce site est un site de lanceur d’alerte. Il a pour objet de montrer que des actions continuent dans le but d’alerter le conseil municipal, l’architecte des bâtiments de France, la Directrice Générale des Services, et, s’il le faut, le Préfet puis le Tribunal Administratif, sur les irrégularités commises par le Maire (démissionnaire) et, à sa suite le plus souvent passive, son conseil municipal où la petite minorité d’opposition n’arrive pas à s’exprimer – y compris sous les railleries du Maire – n’y à empêcher que beaucoup de décisions se prennent sur des informations parcellaires ou une argumentation unique, pour ne pas dire avec une pensée unique.

Ce site veut redonner de la transparence et de la profondeur à la démocratie participative qui n’est pas et ne peut pas être la seule « voix de son maître », surtout pas quand celui-ci lance des projets qui ne figurent pas dans le programme municipal sur lequel il a été élu. Le fait de démissionner n’ôte rien aux responsabilités qu’il assume durant son mandat.

Vous aimez notre publication ?
Soutenez-la en la faisant connaître par affichette (à imprimer vous-même) sur les panneaux autorisés, dans les boites à lettres proches quand vous pouvez sortir ou même dans vos mails ou vos réseaux. MERCI !
We respect your privacy. Your information is safe and will never be shared.
Don't miss out. Subscribe today.
×
×
nunc et, dapibus lectus massa pulvinar Donec velit, elit. Aliquam ante. id,
Share This