Après le parc, maintenant la forêt ?

La parcelle cadastrée 327 a été abusivement agrandie jusqu’à la Route Fanfare en lisière est de la forêt d’Ecouen. Les arbres en lisière, PROPRIETE DE L’AGENCE DES ESPACES VERTS D’ÎLE DE FRANCE, ont été rasés.

Une fois encore la mairie dégrade le patrimoine naturel de la commune et attend un rappel au respect des lois et réglementations pour corriger ses irrégularités ?

Comparons les vues aériennes depuis Google Earth de l’état de la forêt d’Ecouen et de sa lisière :

  • état initial en août 2016
  • état en juin 2018 après le déboisement illégal et l’empiétement illégal de long de la Route Fanfare sur la parcelle 327 qui a bénéficié du permis de construire PC 095 205 18 0000 6 le 16 juillet 2018 !

Les souches et les fûts des arbres abattus sont bien visibles au sol.

 

Après le parc, maintenant la forêt ? 1
Après le parc, maintenant la forêt ? 2
Après le parc, maintenant la forêt ? 3

1er juillet 2019

 

L’empiètement illégal de la construction, en lisère de la Route Fanfare en forêt d’Ecouen, prend de la hauteur. Plus c’est gros, plus ça passe ?

30 juillet 2019

 

Et voila, un étage de plus sur cette construction dont le terrain est inconstructible du fait de sa proximité avec la forêt !

Après le parc, maintenant la forêt ? 4

Pour cette construction qui n’aurait pas dû être permise, d’importants travaux ont perturbé le trafic routier avec réduction de la route sur une seule voie en circulation alternée.
L’illégalité se poursuit : aucune autorisation affichée pour ces travaux qui encombrent et endommagent la chaussée qui est un bien public.
Jusqu’à quel sommet de destruction des biens publics et de favoritisme ira l’actuelle majorité municipale ?

Après le parc, maintenant la forêt ? 5
Après le parc, maintenant la forêt ? 6
Après le parc, maintenant la forêt ? 7
suscipit Lorem at leo Aliquam ipsum adipiscing libero. fringilla