Reportage photos en date du 28 janvier 2019

La mystification continue : le public peut croire que ce chantier améliore La Maison des Solidarités. A l’inverse, avoir laissé croire aux services du Conseil Régional et du Conseil Départemental qu’il s’agissait d’un bâtiment inoccupé est une tromperie pour obtenir des subventions au titre du développement économique et touristique et faire croire que le futur restaurant privé serait d’intérêt public.

commodo pulvinar tempus diam id Phasellus ultricies felis
Share This