Un mensonge de plus !

Un mensonge de plus ! 1
Un mensonge de plus ! 2
Un mensonge de plus ! 3

Nous venons d’être alertés par des professionnels et des entreprises qui sont locataires de la commune d’Ecouen dans les 3 zones : Ferme Hébert, rue du Maréchal Leclerc et rue Aristide Briand.
La gestion de ces locaux appartenant à la commune a été transférée à la communauté d’agglomération CARPF.
Une agence privée située à Levallois-Perret sert maintenant d’intermédiaire (apparemment très coûteux) pour facturer et encaisser les loyers et les charges.
A l’inverse de ce qui avait été promis par l’ancien maire, Monsieur Bernard Angels, promettant une économie de gestion grâce aux services communautaires, c’est aujourd’hui une augmentation très brutale qui s’impose aux locataires … Par la volonté du Vice-président en charge des finances de la CARPF : Monsieur Bernard Angels (qui n’a pas démissionné à la CARPF ni au SIGIDURS alors qu’il a démissionné de son poste de maire d’Ecouen).

C’est bien volontiers que nous leur offrons un espace pour s’exprimer ici :
https://ecouenensemble.org/et-maintenant-les-entreprises/

A cette occasion, nous avons pu lire une affirmation mensongère sur le site de la mairie puisque l’occupation des locaux est très loin de l’être à 100%.
Voyez : https://www.ecouen.fr/article/zones-dactivites-cellules-artisanales

Ce mensonge a faussé l’enquête publique du PLU d’ECOUEN qui prétend – à tort – que des locaux professionnels et commerciaux manquent à Ecouen.

Ce mensonge est aggravé par la tentative de prise d’intérêt de l’ancien maire Bernard Angels qui s’est caché derrière deux de ses sociétés civiles immobilières pour valoriser ses terrains cadastrés A 103 et A 104 en créant une zone à urbaniser pour activités dans les excellents sols de la Plaine de France au nord d’Ecouen.
Il faut absolument conserver et même aménager ces merveilleux « Néoluvisols » en forêt-jardin multifonctionnelle pour le bien être de tous.

Pire : alors qu’il n’y a que 33 cellules artisanales encore en activité sur 44, l’augmentation brutale, illégale, des loyers et des charges va maintenant faire partir au moins 5 locataires qui n’ont pas la trésorerie suffisante ou qui ont perdu toute confiance dans la capacité de la mairie d’Ecouen à défendre leurs activités et leurs emplois.

Pour résister à l’escroquerie, nous vous donnons 5 informations clés :

1° Faites appel à votre assistance juridictionnelle qui identifiera mieux que vous les irrégularités et vous défendra mieux.

2° Sachez qu’aucun des loyers de ces cellules artisanales ne peut être augmenté de la sorte.

3° Sachez que le montant des charges doit être justifié au centime près par les factures correspondantes et ces factures par les travaux et prestations réellement réalisés.

4° Sachez que les honoraires de gestion sont à la charge du bailleur.

Grâce à notre premier tract, nous avons reçu l’appui de l’Association « Pour Ecouen » qui nous a communiqué son tract et ses conseils que nous mettons à votre disposition.

Un mensonge de plus ! 4
Un mensonge de plus ! 5
fringilla dolor. Lorem venenatis, id risus